Les versions longues des cas-types et du cas-concret réalisés dans le cadre du Réseau d’exploitations apicoles de référence sont disponibles en version papier

Par Jean-Christian Rivet, le 30 septembre 2020

Dans le cadre des travaux du Réseau d’exploitations apicoles de référence (RER – anciennement appelé Observatoire technico-économique), l’ITSAP, en collaboration avec les ADA et le GPGR, a réalisé trois cas-types et un cas-concret, chacune en version courte (4 pages) et en version longue (16 à 20 pages).
Vous pouvez retrouver les versions courtes (4 pages) des cas-types et du cas-concret sur le blog de l’ITSAP :

Les cas-types ont pour objectif de représenter le fonctionnement d’un système d’exploitation viable et reproductible. Le cas-type se veut représentatif d’un mode de fonctionnement de plusieurs exploitations similaires, et donc correspondant à des choix et des pratiques d’apiculteurs cohérentes dans un contexte défini. Les résultats décrits sont souvent supérieurs à la moyenne et peuvent être considérés comme des objectifs.

Les cas-concrets ont pour objectif de détailler les caractéristiques techniques et économiques d’une exploitation apicole donnée. Le cas concret est un exemple de mode de fonctionnement correspondant à des choix et des pratiques cohérentes dans un contexte défini.

Pour plus d’informations sur la méthode de construction des cas-types et des cas-concrets, se référer à l’article : Réseau d’exploitations apicoles de référence : méthodologie des cas-types et des-cas concrets

Les versions longues (16 à 20 pages) sont accessibles sous format papier uniquement au prix de 10 € (frais de port inclus), auprès des ADA, du GPGR, de l’ITSAP et d’ADA France.

Contact pour commander les versions longues :

constance.beri(a)itsap.asso.fr et cecile.ferrus(a)itsap.asso.fr

Nous remercions le réseau des ADA et le GPGR pour leur engagement et leur expertise, ainsi que les apiculteurs qui ont accepté de donner de leur temps pour aider la filière à acquérir des données de références sur le fonctionnement des exploitations apicoles professionnelles.

Rédaction article : Constance Beri et Cécile Ferrus