Suivi d’infestation de varroa

Par Itsap-Com, le 5 juillet 2017

L’ITSAP-Institut de l’abeille a mis en œuvre une expérimentation sur plus de 80 ruches de sa station expérimentale en 2015. Celle-ci est destinée à suivre l’infestation en comptabilisant, comparant et analysant la chute des varroas et des varroas phorétiques dans un objectif de prédiction la plus précise de l’infestation.

Une avancée significative

L’objectif principal actuel de l’ITSAP-Institut de l’abeille sur la thématique « sélection » est de définir des indicateurs simples de résistance d’une colonie à varroa. La première étape dans ce développement d’indicateur est de connaitre son pouvoir prédictif de l’évolution de l’infestation d’une colonie. Pour cela, cette étude a permis des avances significatives. Le but ici était de déceler des indicateurs précoces d’infestation préhivernale d’une colonie.

Plus précis, plus rapide

L’expérimentation a porté sur plusieurs dates de comptages (25 pour les chutes de varroas, 7 pour les varroas phorétiques) de mars à août. La corrélation statistique entre le nombre de varroa à une date et celui à une date ultérieure a été testée. L’étude complète détaille l’analyse de corrélations entre ces dates de prélèvements. Elle révèle qu’il est possible de limiter les interventions de comptage de varroa sur les ruchers. Ces comptages étant longs et fastidieux, les limiter représente un gain de temps considérable.

Tableau des corrélations entre les chutes de varroas sur lange mesurées à différentes dates.
Les corrélations positives entre plusieurs dates successives sont encadrées en rouge. Le nombre de varroas tombés au comptage « c » est corrélé avec le nombre de varroas tombés au comptage « c-1 » et « c+1 ». Plus la couleur se rapproche du rouge foncé, plus le coefficient de corrélation est proche de 1. Une parfaite corrélation est une corrélation de 1.

image001
Chutes de varroas par jour après traitement en fonction du temps –

Le nombre de varroas tombés par jour diminue fortement une fois le traitement appliqué. En moins de 15 jours on passe d’environ 700 varroas quotidien à 150, ce qui confirme l’effet du traitement acaricide. Ensuite, après quelques fluctuations, on arrive à un plateau vers la mi-octobre avec une chute régulière de moins de 50 varroas quotidiens.

Déterminer des valeurs clefs de prédiction

L’analyse des données a montré qu’il est difficile de prédire au cours de la saison l’infestation préhivernale par varroa. Logiquement cette prédiction s’améliore en se rapprochant de l’automne. Ce sont les données de mortalité naturelle de varroas sur lange et la population d’abeilles qui sont les valeurs clefs de cette prédiction.

A colonie dynamique, varroa actif

Cette étude permet également de mettre en évidence l’importance de la prise en compte de la dynamique des colonies (mesurée par la méthode ColEval) lors d’une éventuelle sélection contre varroa, car il a été vu que la dynamique du varroa est fortement impactée par la dynamique des colonies. Autrement dit, les colonies avec une forte dynamique sont aussi celles qui ont été repérées comme les plus infestées.

Des objectifs à venir

Afin d’être plus précis quant à l’effet de la dynamique de la colonie sur celle du varroa et la prédiction d’infestation, il serait intéressant de poursuivre les analyses notamment en intégrant le taux de croissance des différentes variables de ColEval (couvain ouvert et operculé, nombre d’ouvrières). De plus, des mesures du comportement de « résistance » des abeilles à varroa, par SMR et/ou VSH, seraient des ajouts complémentaires aux variables déjà suivies. La connaissance de l’infestation du couvain, aussi régulièrement que les autres paramètres, permettrait également de préciser l’infestation d’une colonie en connaissant l’état de ce comportement. Ce protocole de suivi varroa sur un cheptel de colonie va être réitéré pour la saison 2016 avec la prise en compte de ces mesures additionnelles. On peut ainsi espérer des résultats complémentaires et plus précis quant à la création d’un « outil de sélection ».

Lire l’étude complète