L’utilisation de la soude caustique est autorisée en apiculture biologique pour le nettoyage et la désinfection

Par Itsap-Com, le 13 décembre 2018

Octobre 2018 : L’utilisation de la soude caustique est autorisée en apiculture biologique pour le nettoyage et la désinfection

Depuis plusieurs années, l’ITSAP argumente, auprès de l’INAO et de l’administration française, pour que la soude caustique soit à nouveau utilisable en apiculture biologique, pour le nettoyage et la désinfection, comme c’est autorisé dans les autres élevages biologiques.

En effet, suite à une demande faite par la Suède en 2011 concernant l’utilisation de la soude caustique en apiculture, la Commission européenne s’était positionnée contre l’utilisation des produits de l’annexe VII du règlement AB actuel (n°889/2008), dont la soude caustique. L’ITSAP avait alors alerté des conséquences d’une interdiction de ce produit pour les apiculteurs en AB, qui se verraient privés de moyens de nettoyage de matériel et de prophylaxie.

Le règlement 2018/1584 de la Commission du 22 octobre 2018, modifiant le règlement actuel de l’Agriculture biologique (règlement (CE) n°889/2008), vient d’autoriser son utilisation en apiculture biologique : « aux fins du nettoyage et de la désinfection des cadres, ruches et rayons, il est autorisé d’utiliser de l’hydroxyde de sodium ».

Par ailleurs, cette année le nouveau règlement européen de l’Agriculture biologique a été adopté et prendra effet au 1er janvier 2021 (RÈGLEMENT (UE) 2018/848 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 30 mai 2018 relatif à la production biologique et à l’étiquetage des produits biologiques, et abrogeant le règlement (CE) n° 834/2007 du Conseil). Il est important que cette autorisation de la soude caustique en apiculture biologique soit reprise ensuite dans un acte d’exécution par la Commission européenne pour compléter les règles de production de ce prochain règlement de l’AB au niveau européen.

En effet, l’interdiction d’utilisation de la soude en apiculture biologique prive les apiculteurs de la seule méthode efficace pour éliminer, sur les cadres de la ruche, les spores responsables de la Loque américaine (maladie du couvain) ; cette technique prophylactique étant pourtant utilisée depuis longtemps et ce, dans plusieurs États-Membres, par de nombreux apiculteurs. La soude étant utilisée en solution de manière très diluée, pour nettoyer les cadres en bois qui sont ensuite rincés et séchés, de manière à ce qu’il ne reste plus de soude sur les cadres.

Pour en savoir plus :

Voir l’article premier du règlement d’exécution (UE) 2018/1584 DE LA COMMISSION du 22 octobre 2018 modifiant le règlement (CE) n°889/2008 portant modalités d’application du règlement (CE) n° 834/2007 du Conseil relatif à la production biologique et à l’étiquetage des produits biologiques en ce qui concerne la production biologique, l’étiquetage et les contrôles  RÈGLEMENT D’EXÉCUTION (UE) 2018 1584

Extraits de ce règlement :

Considérant (13) : Dans ses recommandations relatives aux produits de nettoyage et de désinfection (5), l’EGTOP a conclu, notamment, que l’hydroxyde de sodium devrait également pouvoir être employé dans l’apiculture biologique
(5)Rapport final sur le nettoyage et la désinfection https://ec.europa.eu/agriculture/organic/sites/orgfarming/files/docs/body/final_report_egtop_on_cleaning_disinfection_en.pdf

Article premier :

Le règlement (CE) n°889/2008 est modifié comme suit:

1) à l’article 25, le paragraphe 1 est remplacé par le texte suivant: «1.Aux fins du nettoyage et de la désinfection des cadres, ruches et rayons, il est autorisé d’utiliser de l’hydroxyde de sodium.
[…]

Contact : cecile.ferrus@itsap.asso.fr