Façonner des territoires favorables à la production de miel

Par Itsap-Com, le 27 février 2018

De la concertation territoriale à l’expérimentation en plein champ, différents leviers ont été examinés lors d’ateliers organisés par l’ITSAP en partenariat avec les différentes filières. Objectif : accompagner les acteurs d’un territoire agricole à façonner des paysages durablement favorables à des productions oléagineuses et des productions de miel.

L’abeille dans les zones de productions oléagineuses est un trait d’union entre les secteurs agricoles et apicoles. Elle participe à la pollinisation de cultures oléagineuses qui assure la production de graines aux agriculteurs et produit des volumes de miels issus de ces mêmes espèces pouvant être conséquents pour l’apiculteur. Cependant la complexité de ces interactions qui conduit parfois à des controverses peut détériorer le dialogue de terrain.

C’est le constat qu’a fait l’ITSAP-Institut de l’abeille en recueillant les points de vue de ces différents acteurs. Dès lors, l’institut s’est fixé comme enjeux de faire naitre de ces visions différenciées : des évolutions de postures ainsi que des idées, voire des actions durablement bénéfiques aux différentes activités, à travers la concertation. En partenariat avec les différentes filières, des ateliers d’échanges sous forme d’une mise en situation ont ainsi été menés sur plus d’une dizaine de territoires et ont favorisé l’échange, la compréhension mutuelle des enjeux et contraintes des différentes activités et l’émergence d’idées applicables à l’échelle locale.

Expérimenter des changements de pratique

Pour aller plus loin et disposer de références concrètes, 9 exploitants de la plaine de Niort se sont par ailleurs portés volontaires pour expérimenter des changements de pratiques au sein de leurs systèmes de cultures, en faveur des insectes pollinisateurs. Bien que les résultats de cette étude ne soient pas encore disponibles, ces travaux illustrent l’importance de la concertation dans l’appropriation et l’intégration de la prise en compte des insectes pollinisateurs dans les règles de décision d’une exploitation agricole.

Pour avoir contribué à faire émerger et à concrétiser ces différentes actions, nous remercions les personnes ayant répondu aux ateliers individuels ou collectifs, les structures agricoles et apicoles ayant participé à la réalisation de ces ateliers, les experts sollicités pour valider les différentes étapes de la démarche de chacune des thématiques, les agriculteurs qui se sont portés volontaires pour modifier une partie de leurs pratiques ainsi que les partenaires et financeurs des différents projets dans lesquels s’insèrent ces travaux (projets INTERAPI en région Centre, CASDAR 2011-2014 et DEPHY-Abeille en Poitou-Charentes, ECOPHYTO DEPHY EXPE 2013-2018, actions menées au sein du volet biodiversité de la Démarche de Progrès Colza Diester®, animées par le groupe Avril (Industriels des Huiles et protéines) et la Fédération Française des Producteurs d’Oléoprotéagineux (FOP)).

Lire l’article complet…