Fabien, analyste programmeur séduit par les abeilles

Par Itsap-Com, le 2 mai 2017

fabien ricard

Fabien Ricard participe avec Alexandre Dangléant au projet IODA  qui a pour objectif de constituer une base de données pour harmoniser, organiser, stocker et sécuriser les informations générées sur le terrain à l’échelle des colonies. Pour à terme, mettre ces données à disposition des acteurs de la filière.

Lors de son DUT informatique à Toulouse, Fabien Ricard effectue un stage à l’INRA. En cherchant une alternance pour sa licence d’analyste programmeur, il reprend contact avec cet organisme. « On m’a proposé alors un poste à l’ITSAP et j’ai accepté. J’y suis depuis la rentrée 2016, jusqu’en septembre 2017. »

En prenant son poste,  il part sur le terrain afin de mieux comprendre le fonctionnement des colonies : « Cela m’a permis de voir comment fonctionnaient les relevés effectués dans le cadre de IODA. J’ai découvert les abeilles à cette occasion ! ».

5 semaines / 3 semaines

Si Fabien dépend de l’équipe d’Avignon, il est toutefois basé à Toulouse, dans les locaux de l’INRA. « Sur le projet IODA, je travaille avec Alexandre et avec un référent de l’INRA qui est intégré au projet car il avait déjà travaillé sur une base de données concernant les poissons. »

Le rythme de l’alternance est exigeant : 5 semaines à l’ITSAP puis 3 semaines de cours. « C’est parfois fatigant car, pendant les semaines en entreprise, nous devons en plus travailler le soir sur des projets vus en cours. Inversement, il peut y avoir des réunions ITSAP pendant que je suis à la fac. On fait le point avec Alexandre à mon retour et je lui propose des solutions le plus rapidement possible afin de ne pas retarder le déroulement du projet. Mais la formule de l’alternance me plait car je découvre le monde du travail et cela fait un an d’expérience professionnelle. C’est appréciable. »

Dans un premier temps, Fabien  a suivi une formation pour découvrir le langage de programmation utiliséframework pour créer la base de données IODA. Après avoir créé celle-ci, il travaille désormais sur le sitela plateforme internet web développée afin de rendre les données exploitables et consultables par tous les partenaires  (ITSAP, ADA, INRA et ACTA). « C’est la première fois que je développe un site. J’aime beaucoup ça car on peut voir les résultats rapidement et les langages utilisés sont très accessibles. Pour concevoir l’arborescence, nous nous sommes appuyés sur les demandes des utilisateurs des données, en premier lieu les ingénieurs de l’ITSAP. »

A 21 ans, Fabien est ravi d’apprendre et se dit tout à fait séduit par les abeilles !