Dérogation pour l’approvisionnement en cire AB

Par Itsap-Com, le 13 février 2019

Les cires exemptes de traces de résidus chimiques sont rarissimes et presque introuvables sur le marché. Pour favoriser l’approvisionnement en cire des apiculteurs exploitant sous le label AB, un groupe de travail a défini, dans le cadre de conditions dérogatoires, une liste minimale de résidus (acaricides, pesticides) à rechercher…

Dans le cadre du groupe de travail de l’INAO sur l’apiculture biologique, auquel l’ITSAP participe depuis 2011, un travail a été entrepris dans l’objectif d’harmoniser l’application par les organismes certificateurs (OC) de l’article 44 du règlement 889/2208. Cet article relatif aux conditions dérogatoires pour l’utilisation de cire issue d’exploitations apicoles conventionnelles précise que les cires conventionnelles utilisables de manière dérogatoire ne doivent pas être contaminées par des substances non autorisées en AB.

Cette contrainte limite grandement le recours à l’article 44, car des cires exemptes de traces de résidus chimiques sont rarissimes et presque introuvables sur le marché. Pour favoriser l’approvisionnement en cire des apiculteurs exploitant sous le label AB, le groupe de travail a défini, dans le cadre de cette dérogation, une liste minimale de résidus (acaricides, pesticides) à rechercher et des seuils de concentrations en-deçà desquels, la demande de dérogation pourra être acceptée. Ces critères ont été définis sur la base d’éléments bibliographiques relatifs à l’occurrence des résidus dans la cire et de leur impact sur la santé des abeilles et la qualité des produits de la ruche. Une révision de ces conditions dérogatoires sera envisagée selon les retours d’expérience des OC.

Pour en savoir plus :

Voir l’annexe XI du guide de lecture des règlements AB : NOTE SUR LES CONDITIONS D’UTILISATION DE CIRE NON BIO (Article 44 du RCE n°889/2008)

https://www.inao.gouv.fr/Les-signes-officiels-de-la-qualite-et-de-l-origine-SIQO/Agriculture-Biologique