[Communiqué] L’ITSAP – Institut de l’abeille menacé de disparition avant la fin de l’année

Par Itsap-Com, le 2 novembre 2017

En plein débat sur les néocotinoïdes et la mise sur le marché du sulfoxaflor, l’Institut Technique et
Scientifique de l’Apiculture et de la Pollinisation joue un rôle indispensable : apporter des données fiables
pour rationaliser les décisions. Que ce soit au niveau politique ou dans les exploitations, ses travaux sont
sollicités.

Mais, victime de son succès et de la croissance de son activité, l’ITSAP n’a plus la trésorerie pour assurer sa survie et ne passera pas le cap de la fin d’année sauf soutien exceptionnel de l’État.

 

Mis en place à la fin 2009 sous l’impulsion des pouvoirs publics, il a su constituer une équipe de chercheurs-ingénieurs dont l’expertise concernant l’abeille, les produits de la ruche et la pollinisation n’est plus à démontrer.
Au coeur de partenariats scientifiques et en lien avec tous les acteurs qui s’inquiètent de l’avenir des pollinisateurs, les travaux de cette équipe sont d’ores et déjà indispensables à l’acquisition des données de terrain nécessaires à la
compréhension des phénomènes à l’oeuvre dans le déclin des abeilles.

Afin de répondre au mieux aux missions qui lui ont été confiées à la fois par les pouvoirs publics et par la filière apicole, l’institut a connu ces trois dernières années une croissance exponentielle de son volume d’activité qui a mis à mal une trésorerie déjà très tendue depuis sa mise en place.

En effet, d’une part, lors de sa création, l’institut n’a pas été doté en fonds propres par l’État. D’autre part, la mise en
place d’une interprofession au sein de la filière apicole, levier indispensable au financement d’outils tels que l’institut
et son réseau d’associations régionales de développement, n’a malheureusement pas encore abouti.

Aussi, à l’heure où chacun d’entre nous, apiculteur ou citoyen, est convaincu du signal fort que constitue le déclin des
pollinisateurs pour l’avenir de nos sociétés, nous alertons sur l’énorme gâchis que représenterait la disparition de
l’Institut de l’abeille, de son savoir-faire et des travaux en cours.

Aujourd’hui, quel meilleur outil que notre jeune institut pour relever le défi de la viabilité et de la performance de nos exploitations apicoles indispensables à la pollinisation des cultures et des milieux naturels ?

Forts du soutien des apiculteurs et de nos partenaires, et convaincus de la nécessité d’améliorer notre modèle
économique, nous avons demandé un rendez-vous au ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, M. Stéphane Travert.

Nous espérons des pouvoirs publics un accompagnement conséquent qui seul pourra nous aider à surmonter notre
crise de croissance actuelle. Nous demanderons également à M. le Ministre de poursuivre la politique de ses
prédécesseurs afin d’aboutir à une véritable structuration de notre filière, seule garantie de la pérennisation à moyen
et long termes des outils techniques indispensables à son développement.

La mobilisation de la filière et des salariés se poursuit et une manifestation de soutien aura lieu le 3 novembre à l’INRA d’Avignon de 11h00 à 16h00.

Pour en savoir plus : contact Jean-Yves Foignet : 06 13 57 92 44 – jean-yves.foignet@itsap.asso.fr

Pour télécharger le Communiqué de presse : Communique de presse Itsap Manifestation a soutien