Cire : du constat aux recommandations

Par Itsap-Com, le 19 décembre 2017

Aujourd’hui, la cire est au cœur des préoccupations de la filière apicole et suscite un éventail de questions en lien avec sa composition, sa réglementation et son circuit de transformation et de commercialisation :

  • Qu’est-ce qu’une cire de bonne qualité ?
  • Quels sont les enjeux pour la santé de l’abeille et pour la qualité du miel ?
  • Par mes pratiques apicoles, comment avoir une cire de bonne qualité ?
  • Sur quelles bases travailler avec mon cirier pour avoir une cire de bonne qualité ?

Afin d’apporter des réponses aux apiculteurs désireux d’améliorer leurs connaissances et leurs pratiques, l’ITSAP-Institut de l’abeille a conçu une formation spécifiquement dédiée à ces questions.

La première session de formation s’est déroulée près d’Angers en octobre 2017 devant une vingtaine d’apiculteurs et d’apicultrices du CETAPI, un groupement d’apiculteurs des Pays de la Loire.
Brièvement, la formation s’est articulée autour (i) d’éléments de la biologie de l’abeille permettant de mieux connaître la composition, la fabrication et l’utilisation de la cire par les abeilles (ii) d’informations sur la réglementation de la cire, son process de transformation et son circuit de commercialisation (étapes, acteurs…), (iii) d’avertissements sur la contamination et l’adultération de la cire et de leurs impacts sur la vitalité des abeilles et la qualité du miel et enfin (iv) de recommandations et bonnes pratiques à mettre en place individuellement ou collectivement pour assurer au mieux la qualité de sa cire.

Pour approfondir d’avantage le sujet et croiser les regards d’un professionnel de la cire, et d’un apiculteur autonome en cire, une visite chez un cirier et une visite d’une exploitation apicole ont été organisées par le CETAPI le lendemain de la formation.

Intervenants : Cécile FERRUS et Cyril Vidau (ITSAP)
Sur demande, cette formation peut être proposée à d’autres structures apicoles intéressées.
Contact : violaine.lejeune@itsap.asso.fr