Allergies aux pollens : l’Anses rappelle les précautions à prendre

Par Itsap-Com, le 12 septembre 2018

L’ANSES a publié un avis relatif à trois cas d’allergie à des compléments alimentaires contenant des pollens ou des produits de la ruche

Dans le cadre de son dispositif de nutrivigilance créé en 2009, l’Anses a reçu trois signalements d’effets indésirables allergiques sévères vraisemblablement ou très vraisemblablement liés à la consommation de compléments alimentaires, impliquant des pollens ou des produits de la ruche.

Les compléments alimentaires suspectés d’être impliqués dans ces signalements sont :

  • Gelée royale 1000 mg® à croquer associé à Vitalité 4G dynamisant® en sticks fabriqués par Forté Pharma (ingrédients principaux : acérola, ginseng, guarana, gelée royale lyophilisée, gelée royale fraîche, caféine, gingembre)
  • Propolia® gommes de propolis fabriqué par Apimab (ingrédients : miel, extrait de propolis)
  • Sérélys® de la société Sérélyspharma (ingrédients : extrait de pollen, vitamine E)

Étant donné la sévérité des effets indésirables rapportés et le caractère commun de ces trois signalements, l’Anses a estimé nécessaire de les porter à la connaissance du grand public et des professionnels de santé, dans un but d’amélioration de la sécurité sanitaire du consommateur.

L’Anses rappelle que les personnes allergiques aux pollens peuvent potentiellement présenter un risque d’allergies lors de consommation d’aliments et de compléments alimentaires à base de produits de la ruche. En effet, des pollens peuvent se retrouver dans des produits de la ruche tels que la gelée royale, la propolis ou encore le miel, sans être explicitement signalés. Ainsi, l’ANSES conseille aux personnes allergiques aux pollens mais également aux personnes prédisposées aux allergies ou à l’asthme d’éviter de consommer des compléments alimentaires contenant ces produits et d’être vigilantes à la composition des compléments alimentaires susceptibles d’en contenir.

L’ANSES conseille aux consommateurs :

  • De signaler à un professionnel de santé tout effet indésirable survenant suite à la consommation d’un complément alimentaire
  • De respecter les conditions d’emploi fixées par le fabricant
  • D’éviter des prises multiples, prolongées ou répétées au cours de l’année de compléments alimentaires sans avoir pris conseil auprès d’un professionnel de santé
  • D’être vigilants vis-à-vis de produits présentant des allégations abusives ou de produits vendus en-dehors des circuits contrôlés, notamment par internet.

Pour consulter l’article de l’ANSES relatif à cet avis et l’avis dans son intégralité

Contact : cecile.ferrus(a)itsap.asso.fr